Accéder au contenu principal

LE VIN DE MADÈRE

LE VIN DE MADÈRE

Le Madère est un vin liquoreux originaire du Portugal produit au cœur de l'archipel de Madère. A l'origine, ce vin était enrichi en alcool par mutage (technique permettant de préserver une partie du sucre dans le vin) afin de supporter de longs voyages dans les soutes chaudes et humides des navires. Conditions de transports qui ont accéléré son processus de vinification. Un hasard qui poussèrent les Madériens à mettre au point dès le XVIème siècle une technique de maturation permettant d'obtenir ce vin de liqueur. Le vin de Madère, qui bénéficie d'une AOP, est apprécié tel quel à l'apéritif ou en cuisine pour parfumer les sauces.

C’est au XVIème siècle que le processus de maturation du vin de Madère fut découvert totalement par hasard. Les conditions difficiles d’expédition, la brise maritime et la chaleur des voyages tropicaux ont développé des goûts différents qui ont rendu le vin encore meilleur et plus fort.

Lors des plus longs voyages, le vin de Madère était renforcé à 20 % d’alcool pour supporter les conditions difficiles de navigation. Cependant, le tangage du bateau et le fait de traverser l’équateur faisait accélérer le processus de vieillissement du vin et le faisait chauffer comme dans un sauna. Les longues expéditions étaient de rigueur jusqu’en 1794, période où l’on a commencé à utiliser la science pour le procédé. Les Madériens, étonnés par la transformation, commencèrent à créer diverses techniques, telles que la méthode de chauffe « Estufagem », par laquelle le vin est chauffé jusqu’à une période de 3 mois à une température de 50 °C. L’autre méthode traditionnelle s’appelle « Canteiros », une méthode de vieillissement par laquelle le vin est stocké pendant 20 à 100 ans à la chaleur naturelle. Ces méthodes sont toujours utilisées à l’heure actuelle. Le vin de Madère était tellement recherché à partir du XVIIe siècle que des expéditions avaient lieu régulièrement jusqu’à Boston, Baltimore, Philadelphie et New York. Il était très apprécié par les V.I.P. comme Benjamin Franklin, les Roosevelt, et c’était le vin préféré du premier Président des États-Unis, George Washington. Tous les soirs, au dîner, il en buvait un verre. On sait également de source sûre que ce vin a été présent lors de nombreuses célébrations, comme pour la signature de la Déclaration de l’indépendance, le 4 juillet 1776, ainsi que le jour où Washington D.C. est devenue la capitale des États-Unis.

Les différents types de vin de Madère

→ Le vin de Madère portant l’indication de l’âge :
« Seleccionado » (Sélectionné)
Mention réservée au vin d’un âge égal ou supérieur à 3 ans et inférieur à 5 ans, dont les caractéristiques organoleptiques sont conformes aux normes de qualité typiques de l’âge en question. Il peut porter l’indication du nom du cépage et doit figurer sur le compte spécial.

● « Rainwater »
Mention réservée au vin portant l’indication maximale de 5 ans d’âge, dont les caractéristiques organoleptiques sont conformes aux normes de qualité typiques de l’âge en cause, présentant une couleur variant entre le doré et le légèrement doré et ayant une masse volumique égale ou inférieure à 1,0150 g/ml. Il devra figurer sur le compte spécial.

« 5 ans, 10 ans, 15 ans, 20 ans, 30 ans et 40ans  d’âge »
Mention réservée au vin d’un âge égal ou supérieur à celui annoncé, et dont les caractéristiques organoleptiques sont conformes aux normes de qualité typiques de l’âge en question. Il peut porter l’indication du nom du cépage et doit figurer sur le compte spécial.

→ Processus de production :

● « Canteiro »
Mention réservée au vin alcoolisé pendant ou juste après la fermentation. Il est ensuite stocké dans des fûts où il vieillit pendant une période minimale de 2 ans et il doit figurer sur un compte spécial. Il ne peut pas être mis en bouteille s’il a moins de 3 ans, ni être soumis au processus de production de chauffage « estufagem ».

→ Couleur :

● « Très Pâle, Pâle, Doré, Légèrement Sombre et Sombre »
→ Structure :
« Léger, Ayant du corps, Fin, Moelleux, Velouté et Mûr »





L'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE, A BOIRE AVEC MODÉRATION




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Apéritif - Les Bitters ou Amers (A.B.A.)

LES APERITIFS BITTERS ou AMERS Ce sont des Apéritifs à base d'alcool (A.B.A.).
Ce sont des spiritueux élaborés à base d'alcool pur et neutre, aromatisés avec des subtances végétales. Ils font partie de la même famille que les "Anisés" et les "Gentianes". Ils titrent en général de 18° à 45° d'alcool.
Le mot " bitter" signifie" amer" en allemand et en anglais. Les bitters sont des spiritueux aromatisés avec des substances végétales amères, des écorces et des plantes. D'origine médicinale, les bitters sont les héritiers directs des préparations d'apothicaires, élixirs et baumes des temps jadis. Les principaux pays producteurs : la France avec la Corse, L'Italie avec la Sardaigne et la Sicile, l'Espagne.
Les Amers se dégustent: - En apéritif : nature ou allongé d'un soda (Perrier, Schweppes Tonic etc...). - En digestif : nature à la température de la pièce (at room temperature). - En cocktail : Sous différentes formes de méla…

LE RHUM

LE RHUM


Histoire - Fabrication -Types de rhum - Type selon provenance


Le rhum est une eau-de-vie produite à partir de la canne à sucre.
Le rhum est issu soit du jus de canne à sucre, ou vesou (et donne un rhum agricole), soit à base de mélasse — concentré arômatique dit "miel de canne à sucre" (et donne le rhum traditionnel). Cet alcool est produit par la fermentation puis la distillation.
Rhum agricole et rhum industriel sont deux eaux-de-vie très différentes : 
le rhum agricole (ou rhum habitant) est une eau-de-vie obtenue par distillation du pur jus de canne fermenté alors que le rhum industriel (appelé aussi rhum de sucrerie) désigne l'eau-de-vie tirée de la distillation de la mélasse (la mélasse est un résidu de fabrication du sucre). Si le rhum industriel est apparu dès le XVIIème siècle dans la région Caraïbe, ce n'est qu'à la fin du XIXème que les premiers rhums agricoles ont été produits aux Antilles françaises.
L'HISTOIRE DU RHUM :
Avec l'arrivée des pr…

San Bitter

SAN BITTER Producteur: San pellegrino
Origine: Lombardie (Bergame)
Description: Boisson apéritive amère, typiquement italienne
Prix au litre: 12.5€
Composition : Eau, sucre, sirop de glucose, fructose, anhydride carbonique, arômes, acidifiant: acide citrique, colorants: E122, E110.
Notre conseil d'Utilisation: Délicieux apéritif sans alcool, à déguster sans modération avec vos antipasti à l'Italienne.
Inventez vos propres cocktails sans alcool à base de San bitter, en y ajoutant du jus de fruit, du sirop...
A propos du San bitter: Le San Bitter est né en 1961. Il est le premier apéritif sans alcool Italien. Il est resté depuis à la tête des ventes de sa catégorie. Reconnaissable par sa robe rouge particulière et son goût doux-amer caractéristique, il est habillé depuis 2001 dans une bouteille au design essentialiste et raffiné, signé par Giugaro Design.